Vous avez commencé les premières étapes pour financer un projet que vous avez à cœur. Vos objectifs sont définis, vos besoins sont mesurés, ils reste maintenant à trouver le ou les crédits de financement nécessaires à sa mise en place. 

Mais aucune crainte, car de nos jours, il existe de nombreuses solutions pour financer un projet. Au nombre de ceux-ci, nous avons bien évidemment le prêt bancaire. Qui reste un moyen de financement encore largement utilisé.

Toutefois, il est indispensable d’avoir un projet préparé et cohérent avant de pouvoir le financer. Ces conditions permettent de rassurer les établissements bancaires qui sont disposés à vous accompagner dans la réalisation de ce dernier.

 

A quoi sert le crédit pour financer un projet ?

Financer un projet  d’investissement, dans cette période de taux historiquement bas, permet à la fois d’emprunter à des taux particulièrement avantageux, mais également de se prémunir d’une éventuelle remontée des taux dans l’avenir en optant pour des sommes fixes.

Aujourd’hui, les investisseurs disposant de liquidités importantes ont tout intérêt à placer leurs liquidités et emprunter, plutôt que de payer comptant leur investissement.

En optant pour cette démarche patrimoniale, ils disposent ainsi d’actifs hors succession souvent plus rémunérateurs que le coût du prêt lui même et ainsi, d’une couverture hors normes en cas d’accident de la vie.

Nos experts sont à votre disposition pour vous présenter toutes les techniques d’ingénierie financières comme le prêt in Fine ou le couplage Assurance Vie.

Renégocier ses crédits bancaires permet dans la majeure partie des cas de gager plusieurs années d’emprunt. Mais également, d’être mieux couvert en termes d’assurance décès invalidité et, dans certains cas, de bénéficier d’apports de trésorerie pour financer ses projets.

 

Cela permet également de faire face à une remontée inattendue des taux. Par conséquent, les investisseurs disposent de liquidité pour effectuer d’autres opérations.

Dans ce cas, vous devez recourir à un emprunt pour financer un éventuel projet. En optant pour le crédit de financement, les investisseurs arrivent à obtenir des actifs hors successions, ce qui leur permet de faire face aux imprévus de la vie.

Rappelons qu’au niveau des actifs hors successions, la rémunération est plus importante, ce qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une excellente couverture en cas de coup dur.

 A connaitre avant de solliciter un prêt bancaire pour financer un projet

La banque reste une entreprise dont l’un des objectifs est de réduire la prise de risque lorsqu’elle choisit de financer des crédits. La banque cherche également à faire un maximum de profit au cours de ces investissements.

Notez que toutes les banques fonctionnent en se conformant à leurs propres exigences commerciales. Elles tiennent également compte des accords de Bale III. Ces derniers contraignent les établissements financiers à respecter une limite en ce qui concerne les fonds propres qui sont alloués au financement des différents projets. Cette règle permet donc de faire face aux éventuelles crises financières.

Il faut également préciser que toutes les banques effectuent une analyse des risques avant d’accorder un prêt bancaire. Les établissements financiers sont réticents lorsqu’il s’agit d’investir plus d’argent dans un projet que les initiateurs eux-mêmes. Par ailleurs, la présence de plusieurs partenaires autour d’un projet est le meilleur moyen pour réduire les risques. Cela permet également de limiter les effets négatifs en cas d’échec. Les conséquences d’un éventuel échec rejailliront sur tous les partenaires.

Rappelons que la banque peut rejeter certains projets à cause de plusieurs éléments. En effet, les projets trop audacieux ou qui présentent un plan de financement déséquilibré rencontrent souvent des refus auprès des établissements de financement. Ces derniers se méfient également des initiateurs de projet qui ne disposent pas d’une solide expérience dans le domaine.

Pour finir, il faut préciser que tous les établissements bancaires possèdent des règles qui leur sont propres. Elles ont aussi des critères qui leur permettent d’étudier tous les projets de financement qui sont portés à leur attention. Sur la base de ces critères, une banque peut choisir d’accorder des crédits à une nouvelle entreprise, ou pas. 

coffre fort pour crédits bancaires

Pourquoi faut-il négocier ses crédits bancaires ?

Lorsqu’un établissement bancaire vous octroie un crédit, vous pouvez toujours négocier les conditions initiales de votre contrat. Il s’agit entre autres du taux, des mensualités ou encore de la durée. Toutefois, il faut préciser que l’établissement n’est pas obligé de satisfaire toutes vos nouvelles exigences.

La renégociation d’un crédit est une opération qui amènera la banque à remplacer le crédit en cours par un nouveau. Pour réussir à obtenir une révision des termes de votre emprunt, il est primordial d’avoir de bons rapports avec votre conseiller bancaire. Cela pourra faciliter les négociations. Celles-ci portent essentiellement sur le taux d’intérêt et la durée du crédit. L’aboutissement de ce processus a pour effet d’entrainer une modification de vos mensualités.

La négociation du taux d’intérêt

 

Une renégociation à la baisse de votre taux d’intérêt suppose que l’évolution de la situation économique et des marchés indique des taux à la baisse. Il s’agit donc d’une aubaine qu’il ne faut pas rater.

Toutefois, vous ne pouvez modifier votre contrat initial qu’après le consentement des deux parties. Par conséquent, certaines banques pourront vous accorder une baisse tandis que d’autres vont s’opposer à cette négociation.

En cas de refus, vous avez toujours la possibilité de faire racheter votre crédit par une autre banque. Néanmoins, cette dernière doit s’engager à rembourser de manière anticipée le premier crédit.

 

La négociation de la durée du crédit

Vous pouvez également porter votre négociation peut sur la durée du crédit. Il s’agit d’une possibilité qui est généralement mentionnée dans le contrat initial. Dans ce cas, l’établissement préteur ne peut pas s’opposer à cette renégociation.

Notez que la négociation de la durée du crédit implique simplement une réduction de la mensualité. Par ailleurs, un avenant au contrat initial sera établi à partir du moment où les parties trouvent un accord. Ce document se charge de fixer le taux effectif global, le nouvel échéancier d’amortissement ainsi que le cout total du crédit.

Précisons que vous disposez d’un délai de 10 jours après la réception de l’avenant du préteur pour accepter ou refuser la nouvelle offre.

Que va me rapporter un CGP dans la renégociation de mes crédits ? 

L’optimisation financière est un excellent moyen pour accroitre les ressources financières nettes d’une personne ou d’un groupe de personnes. Cette opération s’effectuer grâce à 4 leviers :

  • Il détecte rapidement les erreurs qui nuisent au particulier
  • Utilise des options qui lui sont accessibles pour le bénéfice de ses clients
  • Il rentabilise votre capacité financière et votre prise de risque
  • L’utilisation de la liberté de choix et de concurrence parmi les nombreux fournisseurs de produits et services financiers qui existe.

Retenons que l’optimisation financière est une alternative grâce à laquelle, vous pouvez gagner de gagner de l’argent en effectuant une meilleure gestion de vos finances. Elle vous aide également à obtenir une renégociation de vos prêts. L’optimisation financière vous permet de réduire vos dépenses quotidiennes afin d’avoir un capital pour effectuer des investissements.

 

Pour une optimisation financière assurée…

Master Conseil prend en charge le financement de vos projets. Par le biais de ses courtiers spécialisés qui vont, pour vous, rechercher non pas le meilleur taux, mais la meilleure optimisation financière. Cela pour que votre investissement devienne une véritable réussite.

FAQ

Qui peut investir ?

Nous pensons souvent qu’il faut un capital conséquent pour commencer à investir. Néanmoins, il existe des dispositifs d’investissement pour tous les budget (à partir de 200€ environ). Les assurances-vie et les SCPI par exemple ne requièrent pas une somme importante. Si par contre on veut investir dans des dispositifs imposants, nous retrouvons également des produits de cette gamme, comme la loi Malraux ou le monument historique. 

 

Est-il possible de financer un investissement sans fortune ?

Il est tout à fait possible de financer son investissement en empruntant par exemple des banques. Cela concerne principalement les investissements en immobilier qui s’avèrent très intéressant pour l’investisseur d’un côté et pour les organismes de financement de l’autre. 

 

Comment financer un investissement locatif ?

Un investissement locatif peut être financé de différentes manières : 

  • Grâce à votre argent personnel issu de l’épargne, d’un investissement précèdent, d’un héritage…

  • Grâce à un apport de votre part, en plus d’un prêt de financement de votre bien immobilier par une banque ou un organisme spécialisé.

  • Sans apport de votre part, grâce au financement de votre banque (sous certaines conditions) 

 

window.lintrk('track', { conversion_id: 8942978 });