Si vous souhaitez défiscaliser vos revenus, il existe des possibilités mutliples et variées pour le faire. Que ce soit à travers une défiscalisation immobilière, des revenus intégralement défiscalisés, des avantages fiscaux, des placements financiers qui vous ouvrent les portes de la réduction d’impôts, ou même des placements financiers dont les revenus ne sont pas fiscalisés de base. 

Ainsi et cela depuis de nombreuses années, plusieurs personnes pensent que le fait de défiscaliser est uniquement destiné aux plus fortunés. Ce qui n’est absolument pas le cas.

Aujourd’hui, plusieurs dispositions du code général des impôts offrent la possibilité à tous les contribuables français de défiscaliser. Pour en profiter, il faut se conformer à certaines règles et conditions. Comment défiscaliser alors grâce à un placement financier ?

placement financier graphe et argent

L’impôt appauvrit l’ignorant mais enrichit le connaisseur

La défiscalisation, de quoi s’agit-il ?

Le fait de défiscaliser est considérée comme un principe par lequel les particuliers ou professionnels peuvent réduire, voire supprimer leurs impôts. Cela se fait par le biais des mesures légales qui ont été mises en place par le gouvernement. En général, pour bénéficier de la défiscalisation, les particuliers doivent optimiser leurs finances tout en investissant dans les dispositifs mentionnés par le code général des impôts. En effet, il existe aujourd’hui plusieurs dispositifs qui ont été mis en place par le gouvernement. Ceux-ci permettent à n’importe quel particulier ou professionnel de bénéficier des réductions, des déductions ou d’exonérations sur la plupart de leurs impôts. Tous ces allégements fiscaux énumérés ne peuvent se réaliser que sur l’impôt sur le revenu. Il s’agit notamment de celui auquel la majorité des contribuables français est soumise. C’est également l’impôt le plus élevé.

Et un investissement défiscalisé alors ?

Défiscaliser ses investissements désigne le fait d’investir dans des dispositifs mentionnés par le code général des impôts. Ils doivent respecter l’ensemble des règles afin de bénéficier une meilleure déduction, réduction ou exonération possible.

Défiscaliser grâce au placement financier, pourquoi ?

Certains types de revenus sont très intéressants durant la période d’activité professionnelle, mais s’avèrent dangereux à long terme lors du départ à la retraite.

Les revenus fonciers affichent souvent des rentabilités énormes, mais brutes. Mais aujourd’hui, il existe des produits présentant un avantage fiscal considérable. Pour en bénéficier, il va falloir effectuer des placements à long terme et peu liquides.

Concernant l’assurance vie par exemple, le taux du prélèvement forfaitaire est assez dégressif. Cependant, cela dépend de la date à laquelle le rachat est opéré :

  • 4 ans ;
  • Entre 4 ans et 8 ans ;
  • Après 8 ans.

De même, les versements à effectuer pour certains produits à court terme peuvent être déduits des revenus des contribuables dans la limite d’un certain plafond. Cela concerne principalement :

Vaut-il mieux investir en immobilier ou un placement financier ?

Les placements financiers et investissements immobiliers permettent de bénéficier plusieurs avantages.

Les avantages d’opter pour l’investissement immobilier

Pour utiliser à bon escient son épargne, les particuliers peuvent décider d’investir dans l’immobilier, notamment le marché locatif. En effet, cet investissement offre plusieurs avantages. De même, le ratio rendement/risque est assez intéressant. Les loyers peuvent également être très utiles pour le remboursement des diverses dépenses. Il s’agit notamment des mensualités d’emprunts bancaires. Si vous désirez vous lancer dans cette initiative, alors plusieurs options sont à votre disposition :
  • Une location nue : à ce niveau, le logement à louer est non meublé ;
  • Une location meublée : les particuliers peuvent investir dans une résidence de services. Cette dernière peut être gérée par une entreprise exploitante.
  • Une location saisonnière : généralement meublé, ce type de location accueille les locataires de passage.

En dehors de la rentabilité provenant des loyers, les investisseurs immobiliers ont également la possibilité de profiter pleinement des réductions d’impôts considérables. Ils peuvent parfaitement miser sur plusieurs dispositifs fiscaux leur permettant de réduire considérablement les impôts sur l’ensemble de leurs revenus.

investissement immobilier, clés d'une maison
placement financier, monnaie

Les avantages de défiscaliser à travers le placement financier

Depuis de nombreuses années, le recours au placement financier ne cesse de monter en puissance. Cela est dû aux différentes réductions d’impôts mises en place par les différentes dispositions de la loi fiscale. Le principe au niveau du placement financier est simple. En effet, les particuliers ont la possibilité de déduire de leur revenu imposable, toute ou une partie de l’épargne qu’ils avaient investi dans le placement en question. Il s’agit là d’un avantage fiscal immédiat bénéficié par les investisseurs dans le placement financier. Tout particulier désirant bénéficier des avantages fiscaux pendant plusieurs années de suite doit réinvestir chaque année. Cependant, les réductions ne seront plus valables lorsque vous ne conservez pas vos placements pendant une certaine durée minimale.

Pour quel placement opter en 2022 ? 

Depuis de nombreuses années, le prélèvement de l’impôt à la source a été très apprécié par les contribuables assujettis. Cependant, les augmentations régulières des prélèvements obligatoires ne cessent de monter en puissance ces derniers temps. De même, la baisse de certains avantages fiscaux commence à représenter un réel fardeau pour la plupart des personnes concernées. Pour mieux profiter de ces investissements en 2022, voici quelques propositions :

Le dispositif Girardin industriel 

Les souscripteurs qui veulent réduire leurs impôts peuvent le faire par le biais de niches fiscales (monuments historiques, investissement en outre-mer…) car cela permet d’investir et de réduire une partie de son impôt.

Par exemple le dispositif Girardin outre-mer permet d’investir dans les SNC.

L’intérêt de ce dispositif est donc purement fiscal puisqu’on ne peut espérer aucune plus-value au terme de l’opération il en résulte une économie d’impôts obtenue de l’année qui suit son investissement. Ou alors au titre des revenus de l’année au cours de laquelle l’investissement est réalisé. Il permet une forte rentabilité allant de 10 à 25% selon les fournisseurs et bien sûr les assurances intégrées dans le montage.

Il n’y a aucune problématique de sortie (Sauf défaillance de l’organisme responsable de la création).

Le Girardin dans son volet industriel permet donc d’obtenir une réduction d’impôt « on shot » pouvant aller jusqu’à 18000 EUR de l’impôt sur le revenu.

C’est un investissement réalisable chaque début d’année pour l’imposition de l’année en cours. 

L’immobilier outre-mer 

A ce jour, il existe aussi des investissements immobiliers en outre-mer. Nous citons par exemple le dispositif Pinel outre-mer permettant de réduire son impôt sur 6 ,9 et 12 ans.

Investissement dans la loi Pinel 

En investissant dans les immobiliers en Pinel, vous bénéficierez des réductions d’impôts considérables. Il suffit juste de mettre le bien acheté en location pendant une période minimale de 6 ans pour commencer par avoir une réduction d’impôt considérable. De même, en fonction de la durée, vous récupérez de 12 à 21% de la valeur investie sous forme d’économie. Investir en loi Pinel se présente également comme une solution parfaite pour constituer un capital ou une rente de revenu futur.

Il permet ainsi une réduction d’impôt de 23%, 29% ou 32% du prix d’acquisition du logement. Cela dans la limite de 300.000 € (prix immobilier auquel s’ajoutent les frais de notaire) en fonction de la durée d’engagement de location retenue.

Le contribuable peut bénéficier de la réduction loi Pinel outre-mer pour l’acquisition de deux logements par an.

FAQ

Quels placements immobiliers pour sa defiscalisation ?
Il existe à ce jour une multitude de dispositifs qui permettent de faire des placements dans l’immobilier afin de réduire ses impôts. Nous pouvons ainsi citer en exemple la loi Pinel, Pinel Outre-mer, la loi malraux, le déficit foncier, ou encore l’investissement en monument historique. Pour en savoir plus sur chaque dispositif n’hésitez pas à consulter notre rubrique Immobilier.
quel placement financier pour moi ?
Si vous désirez réduire vos impôts, il existe un panel de placements purement financiers (en plus de l’immobilier) qui vous permettront d’atteindre votre objectif. Nous citons ainsi, le Girardin-industriel, le Plan épargne retraite, ou encore certains fonds communs de placement et d’investissement.
Quand commence la réduction des impôts en pinel ?
La réduction d’impôts commence dès l’achat d’un logement (s’il est neuf) ou dès l’achèvement des travaux en cours (dans le cas d’un logement nécessitant des travaux de rénovation).
window.lintrk('track', { conversion_id: 8942978 });